Trouvez le meilleur taux pour votre crédit en Belgique

Utilisez notre outil de comparaison de crédits en Belgique pour trouver le meilleur taux pour votre prêt et économiser de l’argent.

Crédit pas cher

: Ce que vous devez savoir !

 

Avec le coût de la vie qui ne cesse de monter en flèche, il ne serait pas vraiment sage d’alourdir ses finances avec un crédit bancaire. Mais même en toute connaissance de cause, il y des moments où on se retrouve dans l’obligation de contracter un crédit. Si tu as réellement besoin d’un coup de pouce financier, je ne vais pas t’empêcher de le faire.

Comme on le dit si bien « quand il le faut, il le faut ! »

Cependant, il faudra être malin et choisir le crédit le moins cher du marché, et je dois avouer que c’est plus facile à dire qu’à faire. S’il te faut plus d’explications à ce sujet, poursuis donc ta lecture. Je vais te montrer dans les moindres détails comment devenir un chasseur de crédit pas cher.

Un prêt pas cher : ça existe ?

Bien sûr, il existe des prêts pas chers sur le marché. Ils sont tout simplement bien cachés et c’est la raison pour laquelle peu de personnes arrivent à les trouver. Pour faire simple, le « crédit pas cher », est un prêt avec des taux d’intérêt abordable, mais pas que.

Pour être plus clair

Economiser avec un crédit pas cherLorsque tu déposes une demande de crédit auprès d’une banque, celle-ci peut valider ou rejeter ton dossier. S’il le valide, il t’accordera une certaine somme moyennant un échange. Eh oui, il ne s’agit aucunement d’une aide sociale. Tu vas devoir rembourser le montant emprunté en y ajoutant les intérêts. Et malheureusement, si tu n’es pas malin, ces quelques intérêts peuvent te coûter très (mais vraiment) très cher. C’est pourquoi il va falloir user de bonnes techniques et avoir de la patience, car la hâte et la flemme ne seront pas tes meilleurs amis sur ce coup.

Concrètement, c’est quoi ?

Le prêt pas cher c’est donc un financement avec des taux d’intérêt plus accessibles ainsi que de faibles mensualités. Généralement, les crédits les moins onéreux sont les crédits affectés. Il s’agit d’une somme destinée au financement d’un projet précis. C’est le cas du crédit auto, du crédit travaux, du crédit étudiant, du prêt mariage et bien d’autres encore.

Pourquoi sont-ils plus accessibles ?

Tout simplement parce que avec un projet particulier, les banques courent moins de risques. D’abord, dans la majorité des cas,  le crédit est annulé si le projet n’est pas accompli. Dans le cadre d’un crédit auto par exemple, si l’achat du véhicule n’est pas effectué, le contrat est rompu et le bénéficiaire devra restituer la somme. Ensuite, si tout  se passe bien mais qu’au final tu n’arrives pas à honorer tes dettes, la banque pourra saisir le bien acheté.

Ce n’est pas tout !

On a aussi le prêt personnel : un crédit à la consommation qu’on peut utiliser pour financer divers projets (vacances, mariage, réparation et rénovation d’intérieur, achat d’auto, études …). Le plus amusant avec ce type de prêt c’est qu’il n’est pas nécessaire de fournir des justificatifs d’utilisation lors de la demande, ce qui facilite grandement la tâche. En plus, ce crédit est rapide à obtenir puisqu’il est souvent destiné à des besoins urgents d’argent.

Cher ou pas cher : je fais comment pour savoir ?

Toutes les banques belges n’ont pas la même politique et elles ne pratiquent pas non plus les mêmes taux. Il est donc fort possible que tu tombes sur une offre de prêt personnel avec des taux exorbitants (je sais, c’est injuste). Malgré ce que j’ai bien pu dire plus haut, un prêt affecté peut coûter la peau des fesses si on ne prend pas le temps de trier les offres.

Pas mal l’idée, mais comment on fait ?

Comme pour l’achat de tout produit, tu vas devoir analyser chaque offre en te basant et en comparant les critères suivants.

Le TAEG : un indicateur fiable

Le taux annuel effectif global ou TAEG, ça te parle ? Il s’agit du total des frais de l’emprunt (en pourcentage). En te basant uniquement sur le taux d’intérêt, tu risques de fausser tes calculs. En revanche, avec le TAEG tu peux connaitre parfaitement le prix de ton crédit puisqu’il comprend le taux d’intérêt, les frais de dossier, les frais bancaires et tous les autres frais liés directement au crédit.

Une seconde !

Certains frais tels que les pénalités en cas de défaut de paiement ne sont pas intégrés dans le TAEG. Il faudra donc bien se renseigner à ce sujet pour éviter les mauvaises surprises le moment venu.

Le coût total du prêt

C’est utile d’avoir une idée du montant total à rembourser. Cela permet de voir si telle offre est plus intéressante qu’une autre. En gros, la banque te communique le montant qui comprendra la somme empruntée ainsi que la totalité des intérêts. Pour un emprunt de 5.000 euros sur 3 ans par exemple, le coût total sera de 5.765 euros.

Les charges mensuelles

Même si le coût total et le TAEG semblent abordables, un crédit peut être considéré cher si les mensualités ne rentrent pas dans ton budget. En effet, tu dois toujours te référer à ton revenu avant de signer un contrat. En outre, il est important d’avoir un reste à vivre suffisant, sinon c’est la galère assurée pour boucler les fins de mois. Sans compter qu’avec des ressources insuffisantes, le surendettement ne sera pas loin. Eh bien, choisir son crédit n’est pas de tout repos.

Les frais annexes

Le TAEG permet d’avoir une vision globale. Toutefois, il est nécessaire de s’attarder sur les détails comme les frais annexes, surtout les frais de dossier. En effet, ces dépenses supplémentaires peuvent avoir de gros impacts sur l’ensemble. S’ils baissent, le coût de l’emprunt sera également moindre. L’idéal serait alors de trouver une offre avec zéro frais de dossier. Mais si le paiement de frais de dossier est inévitable,  le mieux serait d’opter pour une offre avec moins de 1%  du montant emprunté.

Ici la compagnie d’assurance !

Souscrire une assurance peut être un choix personnel de l’emprunteur. Dans ce cas il n’y a rien à dire, si ce n’est que c’est un acte réfléchi et responsable, puisque personne n’est à l’abri des imprévues  (les accidents, les maladies, le chômage).  Pourtant, il ne faut pas oublier que ce n’est pas possible pour tout le monde. Les primes d’assurance pourraient augmenter considérablement le coût du prêt, et franchement, je pense que ce n’est le souhait de personne. Il est donc primordial de bien choisir sa banque, car certains établissements exigent le paiement des assurances pour limiter les risques d’impayés.

Je veux mon crédit pas cher !

Un crédit abordable, qui n’en rêverait pas ? Malheureusement, il ne suffit pas d’en rêver. Il va falloir travailler dur et user de ton intelligence pour dénicher les offres les plus attractives du marché. Dans ce qui suit, je vais alors te révéler mes techniques et astuces pour un franc succès lors de ta chasse aux crédits.

La bonne vieille méthode

La bonne vieille méthode est destinée aux personnes dotées d’une grande (mais très grande) patience. Elle consiste à se renseigner auprès du maximum de banques. Tu te rends d’une banque à une autre, tu t’informes sur les diverses offres de prêt qu’elles proposent et tu prends note. Ensuite, une fois que tu as récolté le maximum d’informations, il ne te reste qu’à comparer les offres et à opter pour le moins cher. Bien sûr, tu auras besoin de TAEG et compagnie tout au long de la procédure. C’est simple mais ça prend un temps fou !

En revanche, ce n’est pas toujours la meilleure méthode puisqu’elle est parfois inefficace. Te vois-tu en train de visiter une trentaine d’établissements ? As-tu idée de tout le temps et de l’énergie que cela demande ? Il y a de forte chance que tu passes à coté d’une opportunité, tout simplement parce que la banque concernée se trouve très loin de chez toi et que tu n’as pas pu t’y renseigner. Quel comble !

Le comparateur en  ligne, un meilleur allié

Comme tu as pu le constater, il n’est pas vraiment intéressant de courir d’une banque à une autre. En plus d’être inefficace, c’est fatigant ! Heureusement qu’Internet est là pour te faciliter la tâche. Eh oui, tu peux désormais utiliser les services d’un comparateur de crédit en ligne.

Crédit pas cher avec un comparateur de crédit

C’est un outil accessible et facile à utiliser. Il suffit d’avoir une connexion et de sélectionner un comparateur fiable. Une fois sur la plateforme de ton choix, tu dois remplir le formulaire proposé. Pour cela, il faut renseigner le type de crédit recherché et d’autres informations (en fonction du comparateur). En trois clics, une liste des offres les plus intéressantes s’affichera et tu n’auras plus qu’à sélectionner la proposition la plus adaptée à ta capacité financière.

Intéressant, n’est-ce pas ?

En ayant recours à un comparateur de crédit en ligne, tu feras certainement des économies. D’abord, tu économiseras ton temps et ton énergie. En effet, tu n’auras pas besoin de te déplacer. Tu pourras effectuer cette procédure en restant dans le confort de ton lit. Par ailleurs, ces outils sont accessibles à tout moment. Tu vas pouvoir dire adieu à la traditionnelle plage horaire « 09h – 17h ». C’est quand tu veux, où tu veux ! Sans oublier que le comparateur te permet de trouver l’offre la moins chère du moment. En optant pour le prêt le plus abordable, tu peux donc économiser quelques centaines d’euros. Chouette, non ?

En garde contre les faux comparateurs

En sachant que les comparateurs en ligne sont devenus les nouveaux joujoux des demandeurs de crédit, les personnes malveillantes ont déjà sauté sur l’occasion. Il faudra donc être prudent et opter pour des sites fiables. Tu dois savoir que certains comparateurs ne font que mentir en affichant une fausse liste. Au lieu d’indiquer les taux les plus bas, ils affichent les offres des banques partenaires qui ont payé. En gros, ce faux classement n’est là que pour de la publicité.

Du calme, j’ai une solution

Il serait dommage que tu te prives des comparateurs uniquement parce qu’il y a des méchants. Au lieu de renoncer aux avantages de l’outil, je te propose plutôt d’apprendre à distinguer les faux. C’est simple, il y a des indices qui ne trompent pas et j’ai quelques conseils.

  • Se méfier des comparateurs peu connus. Il est préférable de se limiter aux grands sites et aux grandes marques
  • Faire attention aux sites qui proposent un classement limité avec une ou deux offres seulement
  • Prendre le temps de se renseigner à propos de la plateforme

Terminer tes recherches en beauté : le simulateur de crédit

Le simulateur de crédit est un autre outil (comme le comparateur) qui te permet de prendre une décision en toute connaissance de cause. Avant de signer quoi que ce soit, il est important que tu sois parfaitement au courant des conséquences de ton crédit. Pour avoir une idée du coût de ton prêt, il suffit donc d’utiliser un simulateur de crédit. Comme pour un comparateur, tu dois remplir un formulaire en renseignant le type de crédit recherché, le montant souhaité, la durée de remboursement et quelquefois, il est même possible de choisir le montant des mensualités.

Mais …

Le simulateur n’est pas un contrat et il est possible que les modalités de remboursement soient légèrement modifiées une fois dans la réalité. Pour éviter les surprises, il faut simplement bien confirmer auprès de la banque. Malgré cela, tu n’as rien à perdre à utiliser le simulateur : c’est simple et c’est gratuit.

En conclusion

Trouver une quelconque offre de crédit est à la portée de tout le monde. Par contre, les choses se corsent quand il s’agit de dénicher l’affaire du siècle avec les taux les plus bas. Pour ton bien-être et celui de ton compte en banque, prends le temps de bien analyser chaque offre de crédit qui te parviendra. Et surtout, fais attention aux annonces qui peuvent tromper.

Tu sais de quoi je parle ? Des offres alléchantes sur Internet ou ailleurs. Souvent, ce ne sont que des leurres qui cachent de grosses surprises (et malheureusement, il est rarement question de bonnes surprises).